Une campagne de presse choc de notoriété

Encore une fois, dans la démarche d’une campagne de communication via la presse spécialisée, la première des décisions à prendre, c’est de définir l’objectif.

Osmozis avait déjà une campagne de communication orientée sur des témoignages permettant non pas de parler d’eux-mêmes, mais de faire-valoir leur savoir-faire. Afin de multiplier ses campagnes de communication via la presse, j’ai proposé à Osmozis de choisir un autre support spécialisé et cette fois-ci de tabler non pas sur un aspect commercial, mais de notoriété.

Osmozis se veut être société humaine bien parallèlement à sa cible, mais également totalement décalée, voire choquante. L’intérêt faire parler, éveiller la curiosité et marquer les esprits.

Pour cette première campagne, je proposais un teasing, sous forme de différents messages publicitaires successifs, étalé sur 6 mois, permettant de mettre en avant les points forts de la société. Dans mon premier jet, qui a fait chou blanc (parce que l’on ne peut pas toujours avoir bon du premier coup !), il y avait toutefois parmi mes 6 maquettes, un message qui a totalement séduit : « Un doigt suffit ! ». Un humour gras, mais très subtil aux messages multiples : digital, facilité d’utilisation, efficacité.

Presse-Specialisee-Teasing-Undoigt-Osmozis

La suite a été proposée par mon client. Bien qu’osée, la campagne forte en humour a eu son succès. Pour l’année suivante, nous avons renouvelé l’opération avec une nouvelle campagne où j’ai su m’adapter à leurs attentes, mais j’en parlerai dans un prochain article.

Presse-Specialisee-Teasing-Osmozis